Voici l’histoire d’un client type, voulant perdre du poids.

« Longtemps il a pensé comme beaucoup de néo-pratiquants que le poids de son corps était la notion la plus primordiale sur laquelle il pouvait influer en se mettant au sport. Perdre quelques kilos, s’affiner, se muscler. Il m’a avoué à demi-mot (moi, son coach sportif personnel), qu’il n’osait plus passer devant un miroir. C’est étrange car il a repris le sport en faisant appel à mes services de coach sportif personnel et se sent déjà beaucoup mieux dans son corps. Ca ne fait que 2 séances que nous faisons ensemble. Et déjà ses objectifs ont changé. Il ne me parle plus QUE de son poids mais de performances sportives, car aujourd’hui il a fait ses premières « pompes » et couru 5km sans s’arrêter. Envolé son problème de kilos superflus… il n’y pense quasiment plus. Il m’a même impressionné aujourd’hui.. Il est regonflé à block notre sportif novice. Il veut courir le Paris-Versailles l’année prochaine, tenir 1min30 en planche, et savoir faire 10 vraies pompes. A force d’essayer, de s’entrainer, d’apprendre et de découvrir, il se rapproche de ses objectifs, mais ne monte plus sur la balance, ça ne l’intéresse plus.

A présent, il fait partie d’une grande famille : celle des sportifs.

Mais qu’est-ce qui a changé?

Ce qui a changé, c’est ce rapport conflictuel qu’il entretenait avec toute forme de pratique sportive. Il en tire aujourd’hui une certaine satisfaction à aller s’entrainer.

Ce qui a changé c’est qu’il est fier de lui.

Ce qui a changé c’est qu’on lui dit que c’est bien d’avoir repris le sport.

Ce qui a changé c’est qu’il commence à aimer le sport

Ce qui a changé ce sont les objectifs qu’il s’est fixé.

Ce qui a changé c’est qu’il est entré dans le cercle vertueux lié à la pratique d’une activité physique.

Ce qui a changé, c’est qu’enfin il a perdu ses premiers kilos.

Mais ce qui a changé, c’est que son poids n’est plus son objectif premier. »

 

Quels enseignements tirer de cette expérience ?

Au fond ce qui compte c’est de se sentir bien dans sa peau. La perte de poids ne doit pas être un objectif direct. Elle est durable que si elle s’inscrit dans un changement d’habitude de vie.

Elle n’est simplement que le cheminement logique d’un rééquilibrage vers une vie plus saine et moins sédentaire.

Simplement la conséquence d’un nouveau mode de vie.

Simplement un nouveau rapport au corps et à l’effort. Bouger, transpirer, jouer, réussir, et même échouer… Quoi de plus naturel et de plus gratifiant ?

Julien Monaque, créateur de Body4Spirit

Découvrez Body4Spirit, service de coaching sportif personnel